De Bernard Slade, Adaptation de Gérald SibleyrasDu 17 septembre 2014 au 12 octobre 2014

Un drôle de père propose le face à face pimenté entre un homme insouciant et fantasque et son fils, un garçon sérieux et rigide. Éclats de vie et de rires en perspective.

Un terrain de jeu idéal pour une distribution embarquée dans un comique à facettes : une face mélancolique, une face gaie, une face sombre, une face lumineuse.

CALENDRIER DES REPRÉSENTATIONS

Pour réserver, cliquez sur le segment rouge ou orange de la date souhaitée dans le calendrier.

représentation en matinée (15h)
représentation en soirée (20h15)

DISTRIBUTION

Avec Pascal Racan, Michel Poncelet, Eléonore Peltier, Robin Van Dyck, Angélique Leleux, Catherine Claeys et Rosalia Cuevas
Mise en scène Alexis Goslain
Décor Francesco Deleo
Costumes Fabienne Miessen

QUELQUES PHOTOS

POUR EN SAVOIR PLUS

BERNARD SLADE

Né à Toronto en 1930, mais élevé en Angleterre, Bernard Slade revient dans son pays natal, où il exerce le métier de comédien pendant dix ans avec le Garden Center Théâtre (Ontario). Dans les années soixante, il s’installe à Hollywood et commence à écrire avec succès des scénarios pour la télévision dans ses trois pays d’adop¬tion, au Canada, aux États-Unis et en Angleterre pour la BBC. Il a ainsi créé sept séries télévisées, parmi lesquelles « The Flying Nun », « The Partridge Family » et « Love on a Rooftop ». Il est aussi l’auteur d’une quinzaine d’épisodes des deux premières saisons de la très populaire série « Bewitched » (Ma sorcière bien-aimée).

es débuts sur les scènes de Broadway en 1982 du dramaturge sont fulgurants, puisque sa pièce « Same Time, Next Year » (Même heure l’année prochaine) triomphe pendant près de quatre ans avant de devenir la pièce à deux personnages la plus jouée à travers le monde, dans plus de trente traductions. Le spectacle est ensuite porté à l’écran par son auteur, qui s’est désormais forgé une grande notoriété, d’autant que la pièce comme le film se voient récompensés par les distinctions les plus en vue, Tony Award, Oscar…

Ses œuvres suivantes, que réclament les plus grands comédiens, sont très attendues, et remportent à leur tour de francs succès : « Tribute » avec Jack Lemmon, est d’abord créé à Broadway en 1978, puis à Paris en 1979 dans une adaptation de Barillet et Grédy (Coup de chapeau). Jack Lemmon reprendra plus tard le rôle au cinéma. « Romantic Comedy » réunit Anthony Perkins et Mia Farrow (La fille sur la banquette arrière). Et l’auteur monte lui-même « Spécial Occasion » à Broadway puis à Londres (Les Grandes Occasions).

Le Théâtre des Galeries a créé en Belgique « Même heure l’année prochaine » en 78/79 avec Lesly Bunton et Jean-Pierre Loriot dans une mise en scène de Claude Vignot et « La fille sur la banquette arrière » en 85/86 dans une mise en scène de Pierre Fox. En 91/92, une nouvelle version de « Même heure l’année prochaine » était proposée par Claude Vignot avec Delphine Charlier et Daniel Nicodème.

 

GÉRALD SIBLEYRAS

Adaptateur de théâtre, il est aussi un dramaturge reconnu, dont l’œuvre est traduite et jouée dans de nombreux pays, et dont les pièces sont régulièrement nommées aux Molières. Chroniqueur à France Inter de 1996 à 1999, il y rencontre Jean Dell avec qui il écrira plusieurs pièces : Le Béret de la tortue (2001), Une heure et demie de retard (2005) ou encore Vive Bouchon ! (2007). Cette collaboration a surtout été saluée pour Un petit jeu sans conséquence, mari¬vaudage moderne mettant en scène un couple qui feint de se séparer. Mise en scène par Stéphane Hillel au Théâtre La Bruyère en 2002, cette pièce obtient neuf nominations aux Molières en 2003 et en emporte cinq, dont la meilleure création et la meilleure pièce du théâtre privé. Elle est adaptée pour le cinéma en 2004 par Bernard Rapp, avec Sandrine Kiberlain et Yvan Attal dans les rôles principaux.

Parallèlement, il adapte et écrit seul de nombreuses pièces. Parmi ses adap¬tations, on peut noter La Retraite de Russie de William Nicholson, Les Aventures de Rabin Jacob d’après le scénario du film, Les 39 Marches d’Hitchcock et John Buchan, mises en scène par Eric Métayer au Théâtre La Bruyère, qui obtient le molière de l’adaptateur 2010, et Pensées secrètes de David Lodge au Théâtre Montparnasse, mises en scène par Christophe Lidon, avec Isabelle Carré et Samuel Labarthe.

Parmi ses œuvres originales, retenons Le Vent des peupliers, mis en scène par Jean-Luc Tardieu, nommé quatre fois aux Molières 2003 et lauréat du prix Laurence Olivier 2006 for Best Comedy suite à son adaptation en Grande-Bretagne par Tom Stoppard pour le Windhams Theatre de Londres ; La Danse de l’albatros, mise en scène en 2007 par Patrick Kerbrat avec Pierre Arditi, et adaptée pour un téléfilm sur FR3 réalisé par Nathan Miller ; Le banc interprété en 2008 par Chevallier et Laspalès dans une mise en scène de Christophe Lidon. En 2009, il a coadapté avec Etienne de Balasy le célèbre conte de Perrault pour la comédie musicale Cendrillon mise en scène par Agnès Boury. En 2010, ce seront Une comédie romantique, mise en scène par Christophe Lidon au Montparnasse et Stand Up, en collaboration avec Jean-Luc Moreau au Théâtre Tristan-Bernard.

En 2007, la SACD lui a décerné le prix Théâtre.