D'Alain Ayckbourn, Adaptation de Michel BlancDu 29 mars au 23 avril 2006

Barbara loue par appartements la vieille demeure victorienne dont elle a hérité. Gilbert, un de ses locataires, bricole le chauffage quand arrive Nikki, l’amie d’enfance de Barbara, avec son nouveau compagnon, Hamish.

Barbara, jusqu’alors tout entière préoccupée par sa carrière, va découvrir une passion amoureuse subite, dévorante, dévastatrice et partagée.

CALENDRIER DES REPRÉSENTATIONS

Pour réserver, cliquez sur le segment rouge ou orange de la date souhaitée dans le calendrier.

représentation en matinée (15h)
représentation en soirée (20h15)

DISTRIBUTION

Barbara Sandrine Bonjean
Nikki Maria Del Rio
Hamish Damien Gillard
Gilbert Benoît Van Dorslaer
Mise en scène Patrice Mincke
Décors Francesco Deleo
Costumes Fabienne Miessen

QUELQUES PHOTOS

POUR EN SAVOIR PLUS

Things we do for love date de 1997. L’Amour est enfant de salaud, l’adaptation de Michel Blanc a été créé à Paris en septembre 2003 et a reçu deux Molières (meilleur spectacle de divertissement et meilleure adaptation).

Le texte français rend justice à la langue et à l’esprit d’Ayckbourn qui puise dans la vie quotidienne et familiale la matière de pièces aux allures de boulevard sensible teinté d’ironie et de cruauté. En l’occurrence, il s’est attaché au personnage d’une célibataire qui a accepté d’héberger une amie d’école et son nouvel ami pendant quelques semaines, le temps que s’achève la construction de leur logis. L’irruption du couple va bousculer ses habitudes et ses certitudes.

« Alan Ayckbourn détraque la belle mécanique de l’amour. « L’amour est enfant de salaud » nous transporte au comble du bonheur de rire. C’est peu de chose, c’est irrésistible. Il suffit de quatre personnages inoffensifs : une gentille gourde, une jeune femme frigide, un bellâtre et un benêt, et le tour est joué. Mais il faut voir avec quelle superbe maîtrise de l’espace scénique – l’action se joue sur deux niveaux -, avec quelle cocasserie dans la gestion de la situation, avec quelle efficacité dans la mécanique, dans la construction et dans la réplique ! Pas méchant de surcroît, enfin pas trop. Il y a là une tendresse vacharde qu’on adore. »

Le Figaro Magazine

L’ AUTEUR

Alain Ayckbourn

 

 

L’auteur anglais le plus joué au monde.

Alan Ayckbourn est né à Londres en 1939. À l’âge de 18 ans, il intègre le théâtre de Stephen Joseph à Scarborough. Il débute sa carrière comme technicien, puis peintre de scène, directeur de scène et finalement acteur. Encouragé par Stephen Joseph, il se met à l’écriture. Les pièces d’Ayckbourn sont construites autour de l’être humain. Ses sujets et ses personnages sont fortement inspirés par la vie quotidienne contemporaine. Le spectateur s’y projette, s’y retrouve, pleure et rit avec les protagonistes. Mais son humour vient des situations bien réelles, qui sont souvent assez tragiques. Le théâtre d’Ayckbourn incarne le peuple et la vie de notre temps.

Aujourd’hui, plus de 70 pièces écrites par Alan Ayckbourn furent présentées à Scarborough, pour ensuite connaître une deuxième vie à Londres. Unanimement reconnue, son œuvre est traduite en plus de trente-cinq langues, et est jouée sur les scènes mondiales. Il est devenu le dramaturge contemporain le plus joué au monde et dirige toujours le Stephen Joseph Theater à Scarborough.

En 1997, Alan Ayckbourn fut anobli par la Reine Elisabeth d’Angleterre.