de Muriel Robin et Pierre PalmadeDu 13 mars au 7 avril 2019

Cette comédie à sketchs met en scène un couple moderne, Isabelle et Martin, pas toujours d’accord sur tout, pas toujours objectif, ni de bonne foi, dans des situations propices à déclencher une multitude de fous rires.

Durée de la représentation : 1h35 sans entracte.

CALENDRIER DES REPRÉSENTATIONS

Pour réserver, cliquez sur le segment rouge ou orange de la date souhaitée dans le calendrier.

représentation en matinée (15h)
représentation en soirée (20h15)
bouton réserver le spectacleréserver le spectacle

DISTRIBUTION

Avec Maria del Rio et Pierre Pigeolet.
Mise en scène : David Michels
Décor et costumes : Dimitri Shumelinsky

QUELQUES PHOTOS

POUR EN SAVOIR PLUS

Ce spectacle ne tente pas de répondre à la question, ‘Y a-t-il une vie après le mariage ?’, mais bien ‘Y a-t-il une vie après le divorce ?’… Cette comédie à sketchs met en scène un couple moderne, Isabelle et Martin, pas toujours d’accord sur tout, pas toujours objectif, ni de bonne foi, dans des situations propices à déclencher une multitude de fous rires. Ils se sont rencontrés, appréciés, embrassés, emballés, mariés, installés, équipés, habitués, ennuyés, éloignés, trompés, engueulés, séparés, évités, oubliés, recontactés, réconciliés… bref, Ils se sont aimés !

Alors que les situations comiques, émouvantes et ô combien réalistes s’enchaînent, découvrez toute la spontanéité, l’humour et l’élégance d’Isabelle, interprétée par la surprenante Maria del Rio, tandis que le fier et quelque peu naïf Martin est interprété par l’attachant et talentueux Pierre Pigeolet.

Les auteurs ont mis dans ce spectacle ce qu’ils aiment du one-man show, le rythme et la priorité au rire. Et ce qu’ils aiment du théâtre, la solidité d’une histoire jouée par des personnages auxquels on s’attache. C’est ce qui fait aussi la force et la singularité de cette aventure.

Ils se sont aimés présente une drôle de perspective sur les relations de couple qui déclenche des rires en cascade !

David Michels

> C’est la deuxième fois que vous mettez en scène une pièce écrite par Pierre Palmade, qu’est-ce qui vous plaît dans cette écriture ?

Son ton est très particulier, très percutant. L’écriture est vive et sans mots inutiles, elle est très actuelle de par la forme mais aussi par le fond.

> Pierre Palmade et Muriel Robin ont écrit une trilogie, pourquoi choisir le spectacle du milieu ?

J’ai choisi le deuxième car je le trouve plus actuel que le premier et peut-être encore plus efficace aussi. Quant au troisième…. nous verrons !

> Comment définir ce texte ? Est-ce une suite de sketches ou une pièce de théâtre ?

C’est évidemment une suite de sketchs mais qui parlent tous d’un même sujet : le couple ! Ce sont aussi deux personnages de théâtre à créer mais pour une succession de situations différentes.

> En quoi « Ils se sont aimés » est un spectacle qui devait être monté au Théâtre des Galeries ?

Je ne sais pas s’il devait être monté aux Théâtre des Galeries, mais j’en avais en tout cas très envie. L’écriture est drôle, le sujet est accessible à tous, et l’ensemble est sans vulgarité. Le style de spectacle est aussi relativement original sur notre scène. C’est une performance proche du stand-up que je voulais proposer à nos spectateurs.

> Pourquoi le choix de Maria del Rio et Pierre Pigeolet ?

Pour plusieurs raisons…

En lisant le texte, on les imagine immédiatement. Tous les deux ont beaucoup d’humour, une très grande complicité les rassemble depuis longtemps et puis ils ont ce qu’on appelle du talent, beaucoup de talent…. Outre leur charme, ils ont aussi le sens du comique et de l’autodérision. Ils sont sincères et généreux et très logiquement le public les apprécie.

Ils avaient aussi envie de jouer ensemble, nous en avons parlé et depuis c’est devenu un projet que nous portons à nous trois et j’en suis très heureux.

> Quelles sont vos demandes par rapport à la scénographie ?

Ce texte peut se monter sans décor, simplement dans un encadrement de tentures noires….

Mais ce n’était pas mon souhait, j’ai appelé le scénographe Dimitri Shumelinsky en lui demandant qu’il réalise en décor pour un spectacle qui n’en avait pas besoin ! Cela l’a amusé et intrigué, nous nous sommes très vite compris, c’est notre première collaboration et j’en suis très heureux. La scénographie n’est pas imposante bien que très astucieuse, et elle met en évidence les comédiens, car c’est eux qu’il faut mettre en valeur et pas le décor ou la mise en scène…